Une permanence pour les travailleurs.euses du sexe

« Y-a-il une vie après le X ? »

Voilà une question qu’on m’a souvent posée et elle n’est pas anodine à la vue des préjugés persistants. J’ai enchaîné ces derniers mois, pas mal interviews sur le thème de ma reconversion. Il ne s’agit pas de s’épancher sur le passé mais bien de montrer comment celui-ci peut être une richesse, une vraie matière pour se réinventer. Pour ma part, cette expérience dans le X est d’autant plus précieuse qu’elle me permet aujourd’hui de conseiller des hommes, femmes et couples dans leur sexualité, et plus généralement dans leur rapport à leur corps.

Mais cette reconversion à nécessité 6 ans durant lesquelles j’ai traversé des doutes, connu des refus, des annulations de projets. ( J’en dis plus sur mon parcours sur ce post.) Des échecs ? Je les vois plus comme des étapes sur mon cheminement et qui m’ont amenée à aujourd’hui. Et c’est bien tout ce qui importe : Aujourd’hui !

Exister en société quel que soit son métier

Mais durant toutes ces interviews, on m’a beaucoup questionnée sur les autres actrices porno et plus largement les travailleurs et travailleuses du sexe, leurs peurs, les obstacles auxquels ils doivent faire face (à commencer par l’hypocrisie du gouvernement dont les lois ne font que faire aggraver les facteurs de précarité). Les exemples de discrimination sont nombreux. Est donc arrivé le moment où j’ai réalisé que parler ne serait pas suffisant. Chacun et chacune son parcours, et si aujourd’hui j’ai trouvé ma place, il me semble naturel de passer à l’action.

Le 28 Juin dernier, à l’occasion des Putains de Rencontres organisées par le Syndicat des Travailleurs.euses Sexuels, j’ai eu l’occasion d’animer une table ronde sur le thème de la reconversion. Car soyons honnêtes, le métier de prostitué.e (ou ne serait-ce que strip-teaseuse!) a beau être légal, il est rarement moralement toléré et il n’est pas bon de le faire apparaître sur un CV .

Alors comment faire lorsqu’on veut changer de métier, ou développer une activité professionnelle tout en restant travailleur.euse du sexe? Jusqu’à quel point est-il possible d’assumer? Comment garder confiance en soi et inspirer confiance aux autres? Comment s’adapter à un nouveau travail et à ses codes, tout en gardant son intégrité? Comment trouver le courage d’envisager une nouvelle voie? ( Lire mon article « Reconversion professionnelle, savoir partir » , qui s’adresse à toutes et tous).

Vous êtes travailleur.euse du sexe?

En partenariat avec le STRASS, je proposerai des permanences tous les derniers Mardis du mois, et ce, dès Mardi 28 Janvier 2020 pour vous accueillir et vous permettre de vous exprimer dans un cadre confidentiel. Vous pourrez ainsi discuter de tout sujet qui vous est cher.

Ce sera autant l’occasion d’évoquer par exemple vos projets professionnels, (reconversion ou non), votre vie intime, votre rapport à votre corps, tout ce que vous souhaitez améliorer, ou tout simplement tout sujet que vous souhaitez aborder. Le but: vous proposer un espace d’écoute, des conseils, voire un accompagnement pour atteindre vos objectifs.

Ancienne actrice X, désormais coach en bien-être et sexualité, je suis également praticienne en hypnose eriksonnienne. Mon travail actuel est donc d’accompagner ceux et celles qui souffrent de blocages, d’anxiété, qui veulent dépasser des traumatismes, ou qui traversent une période de doutes. Attention, ces permanences sont réservées aux travailleurs.euses du sexe.

Vous trouverez bientôt toutes les infos sur le site du STRASS 🙂

Pour toute autre personne qui souhaitent se renseigner sur mes séances habituelles ( Conseil , Hypnose, Massages Bien-Être , les infos ici. (A savoir que des propositions des formules de coaching personnalisé seront bientôt proposées en nombre limité.)