Jailbreak, le petit film qui fait du bruit

Ma 1ère fois dans un long-métrage

Si j’avais déjà fait des cameo dans des longs-métrages, je n’avais jamais eu de rôle « consistant ». Ce n’est pas faute d’avoir eu des projets d’envergure,mais certains sont actuellement soit en développement soit ont été annulés ou reportés. Et non, ce n’est pas une question de poisse. C’est une chose absolument habituelle dans le milieu du cinéma. Le conseil qui m’a été plusieurs fois donné s’avère juste: « Tant que tu n’entends pas « Action », considère que le boulot n’existe pas. » Et quand bien même on se retrouve enfin sur le set, personne n’est à l’abri d’être coupé ensuite au montage! Jamais de garantie. J’avoue que comparée à l’industrie du X , celle du cinéma mainstream est bien plus frustrante et stressante. Et ne parlons pas de la discrimination anti-porno qui sévit encore parmi pas mal chez certaines sociétés de production. Je n’aime pas me plaindre et je préfère agir. Cependant, parfois je pense qu’ il est bon de dire publiquement les choses. Après tout, pour que les choses changent, il faut les bousculer.

L’expérience Jailbreak

Il y a un an jour pour jour, je terminais mon tournage pour la comédie d’action  Jailbreak au Cambodge. Une demi-journée de tournage pour compléter celle de la veille et ainsi tourner ma scène de combat. Et oui, une seule journée au total pour filmer tout un combat, ce n’est pas énorme comparé aux deux semaines que certaines productions s’accordent. C’est là malheureusement mon unique fight alors que je m’étais préparée pour 4 fois plus.  Faute de temps et de budget, et étant donné ma blessure faite au pied en entraînement(photo en galerie lol) , pas mal de choses ont dû être modifiées ou supprimées sur ce tournage chaotique. Des conditions de tournage qui nous placent loin du confort hollywoodien.  Scènes de combat par 35 degrés,  des décors réellement insalubres, parfois pas même une chaise pour s’asseoir, pas d’armes factices comme prévu pour se battre dans ma scène au katana , pas assez de protections pour tous etc… (Je posterai bientôt ici des anecdotes des dessous du tournage…) Malgré l’excitation de participer à un tel projet, dur d’apprécier pleinement l’expérience sur le moment!

Le salaire de la sueur

Mais aujourd’hui , je rentre tout juste du Festival Fantasia de Montréal où j’ai pu voir un public en liesse devant Jailbreak (que j’ai pu voir pour la 1ère fois projeté sur grand écran). Je dois dire que la joie commence à pointer le bout de son nez devant tant d’enthousiasme auquel, honnêtement je ne m’attendais pas. Car soyons honnêtes, Jailbreak est un tout petit budget (180000 dollars) fait avec une équipe essentiellement non professionnelle (quasi pas d’acteurs ni de cascadeurs pro). Comme quoi, quand la motivation et l’énergie sont là, on peut réaliser de petits miracles…

Un accueil inattendu

Des critiques pour la plupart encourageantes voire très élogieuses: Screen Anarchy, Film School RejectsHolywood Reporter, et même le très convoité Variety… une exposition dans de nombreux festivals très emblématiques:  Udine (Italie), Bucheon (Corée) , Fantasia (Montreal ) , Fantastic Fest (Austin) , Sitges (Espagne) … Une distribution prise en charge par XYZ , la même boîte qui avait pris sous son aile le cultissime « The Raid », grande source d’inspiration pour Jailbreak… Et d’autres très bonnes choses à venir que je vous annoncerai prochainement. A cela s’ajoute un award ( Cambodia ICT Award) pour le jeu dérivé du film (disponible également en Europe sur IOS et Androïd). Bref, les semaines de transpiration n’auront pas été vaines.

Un défi sur le point d’être atteint

La société de production Kongchak Pictures  et son réalisateur Jimmy Henderson sont bel et bien en train de gagner leur pari et d’amorcer une toute nouvelle ère dans le cinéma cambodgien. Précisons que celui-ci n’existe réellement que depuis 6 ans! (Auparavant les salles étaient illégales et le marché très local) Jailbreak a ainsi rempli les salles cambodgiennes durant 4 semaines mais a dû ensuite être retiré pour faire place aux blockbusters US grrrrr) . Mais il sera projeté au cinéma en Chine, Hong-Kong, Macau, Thaïland, Corée… Un big up à Jean-Paul Ly (à la fois chorégraphe, coordinateur et 1er rôle) et Godefroy Ryckewaert (chef opérateur  ninja sans qui Jailbreak ne défoncerait pas autant dans ses scènes de combat).  Leur travail et investissement au projet ont juste été incroyables. J’avais pour ma part déjà eu le plaisir de travailler avec Godefroy sur Bladed Minds et  Dust Machina.

Affaire à suivre!

Voyons ce que l’avenir nous prépare! Je devrais être présente lors de la Première en Espagne pour le Festival de Sitges . Croisons les doigts pour qu’une apparition en France se fasse. Pendant ce temps je me remets encore de ma blessure (et ouai, ça m’apprendra à forcer, mais il était impensable de me retirer du film) et je vais reprendre progressivement l’entraînement. Je n’ai qu’une envie: retourner sur un plateau de tournage et donner davantage, et mieux! « Force et Honneur » 😉

"On a plusieurs vies dans une vie."

Comments (6)

  1. Mazel tov, et un très gros merde pour les projets qui suivront ! J’espère quand même que le but n’est pas d’égaler Jackie Chan AUSSI en nombre de fractures ! 🙂

  2. Big budget sometimes means nothing, if the story and acting is good the movie will be successful. I know you love watching movies but I don’t know if you know the story of the movie « The man from Earth (2007). The budget was 200.000$ but the movie was a big success. The most interesting part is that the producer was frustrated because no movie feather wanted to pick up a copy of the movie, so he put initially the movie online for free in a file sharing website. It’s incredible that he used movie piracy to get audience, the movie become viral and after that movie theatre wanted the movie and was released also on DVD! So don’t be frustrated Celine and keep fighting for yours dreams 😉

  3. À quand la date de sortie pour le voir s’il vous plaît ?

    1. J’annoncerai la date ici dès que je la connaîtrai, pour l’instant le film est diffusé en Asie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *