Apprendre à rompre

Avoir quelqu’un dans la peau et rompre

Bonjour , nous voici de retour avec un nouveau #CourrierDesLecteurs. Aujourd’hui je vais aborder un sujet délicat, la rupture. Comment rompre lorsque l’on se sent toujours lié à l’autre, que l’on est persuadé d’avoir encore quelque chose à vivre ensemble, pire encore, lorsque la relation a été passionnelle, fusionnelle? Et vous, avez-vous déjà vécu une expérience similaire? N’hésitez pas à poster vos commentaires…


Le message:

Bonjour, cela fera bientôt 2 ans que je ne suis plus avec une femme que j’ai beaucoup aimée et que je continue d’aimer. Elle a déjà tourné la page mais moi j’ai un souci énorme. J’ai été avec plusieurs femmes mais lors des rapports sexuels, je ne jouis pas et je n’ai envie de faire l’amour qu’avec mon ex. Je veux l’oublier et ne plus avoir cette folle envie de faire l’amour avec elle mais je ne sais pas comment m’y prendre. J’ai besoin de vos conseils.

Ma question: Pouvez-vous juste me dire si vous êtes toujours en contact avec elle?
Merci. En réponse à votre question, je peux juste dire qu’il n’y a plus eu de contact en tant que tel depuis notre séparation. J’ai toujours son contact téléphonique, je lui écris souvent mais elle ne répond jamais, des rares fois que je l’appelle, elle n’a pas été sociable dans sa manière de me parler.

Merci.


Ma réponse:

Bonjour, votre situation est en effet délicate car elle implique une sensation d’addiction, physique et mentale. La bonne nouvelle c’est que, selon moi, toute addiction a son remède. En revanche, pour vous « guérir » , il va vous falloir fournir des efforts, à commencer par admettre l’essentiel: votre relation est terminée. Tant que vous ne l’accepterez pas sincèrement, vous garderez toujours ce lien de dépendance.  Pour l’instant vous avez l’impression d’être dans une impasse. Vous souffrez de ce tiraillement mais d’autres souffrent également :

  • Vos nouvelles partenaires doivent être frustrées ou attristées de ne pouvoir vous apporter du plaisir et entamer éventuellement une nouvelle relation. Elles doivent se sentir rejetées.
  • Votre ex doit probablement souffrir du fait que vous ne parveniez à tourner la page et que vous la contactiez toujours.

Une relation, deux individus.

  • Parfois le sentiment amoureux peut réellement être comparé à une maladie, il y a vraiment une sorte d’aliénation qui se produit. On aimerait pouvoir fusionner avec l’autre, s’oublier en lui/elle, ne faire qu’un. Lorsqu’on est éloigné l’un de l’autre, on vit alors la séparation comme une déchirure. Pourtant, vous êtes deux individus à part entière avec vos envies propres, chacun de vous est libre, libre de vouloir construire un couple, mais aussi libre de partir.
  • Aimer quelqu’un, malgré tout le « besoin » qu’il suscite en nous, c’est aussi lui reconnaître cette liberté, c’est respecter ses choix. Il n’y a pas de justice en amour. Malgré toutes vos qualités et vos bonnes intentions, malgré votre conviction que vous êtes faits l’un pour l’autre, vous devez accepter que cette croyance n’est pas forcément partagée ou qu’elle ne va pas forcément durer. Rien n’est jamais garanti. Une relation est vivante. Elle évolue avec nous.

Aimer et savoir se détacher

  • Cette femme a fait le choix de vous quitter et il se peut qu’elle l’ait fait en ressentant toujours quelque chose pour vous. On peut très bien aimer quelqu’un et le quitter tout simplement parce que la relation ne nous épanouit pas ou que l’on ne parvient plus à se projeter. Quoiqu’il en soit, elle est partie et n’est pas revenue sur sa décision. Voilà deux ans que vous êtes séparés. L’aimer c’est désormais apprendre à se détacher d’elle.
  • Déconnectez-vous de tout ce qui vous rattache à elle. Effacez ses coordonnées, évidemment ne la suivez plus sur les réseaux sociaux. Evitez les lieux où vous alliez ensemble, effacez vos photos souvenirs, arrêtez de lui écrire. Il est temps de faire table rase de ce passé. Nettoyez votre mémoire. Garder des traces ou un contact c’est entretenir votre dépendance. Vous ne pourrez avancer que lorsque vous admettrez la situation. D’autre part, au moment où vous tentez de lui parler, vous effectuez une forme de pression sur elle. Quelqu’un qui ne souhaite pas être contacté mais que l’on appelle tout de même, est en droit de se sentir harcelé. Vous ne la ramènerez pas en insistant. En amour, il n’y a pas d’arguments.

Rester soi mais faire taire son ego

  • De manière générale dans la relation de couple, il est dangereux de considérer comme le centre de sa vie. Désirer la fusion peut s’avérer toxique. On n’est plus « soi » mais un « complément » de l’autre. C’est peut-être beau dans les films romantiques ou dans les livres, mais en réalité, ce type de situation rend rarement heureux. Il est vital d’avoir un équilibre où l’on vit AVEC l’autre, et non pour l’autre.
  • Si vous l’aimez, vous souhaitez son bonheur n’est-ce pas ? C’est difficile à admettre mais il vous faut accepter que son bonheur ne dépend pas de vous, et réciproquement. Parfois le refus de rompre n’est pas seulement une question d’amour. C’est notre ego aussi qui est blessé. La rupture est perçue comme un échec, une forme d’humiliation. La jalousie n’est pas non plus toujours une marque d’amour. C’est aussi une marque de possession, or, on ne possède pas l’autre, ce n’est pas une chose. Acceptez l’idée que son amour se porte sur quelqu’un d’autre. Soyeux heureux pour elle.

Rompre et réapprendre à être heureux seul

  • De votre côté, il est temps de vous re-concentrer sur vous, de vous guérir afin de vous détacher de cette femme, de ce passé. Vous ne serez malheureusement pas apte à donner, et à être heureux dans une nouvelle relation, tant que vous vous ne vous serez pas retrouvé. Cette femme, (ni quiconque) n’est pas le remède à votre mal-être. Le remède c’est vous. Vous n’avez pas besoin d’elle, soyez-en convaincu.
  • Ce que je vous dis ici est vraiment radical mais je vous assure qu’un changement catégorique de votre part est nécessaire. Pour vous libérer de votre addiction il est nécessaire que vous fassiez un réel effort. Car ce lien c’est vous qui inconsciemment le préservez, mais en vérité, vous êtes absolument libre. Occupez votre esprit avec d’autres activités. Sortez, voyez vos amis, faites du sport, voyagez… Ressourcez-vous. Réapprenez aussi à être heureux seul. C’est alors que vous pourrez apprécier vos nouvelles rencontres et que vous pourrez donner pleinement. Une relation est un échange. Votre ancienne histoire d’amour vous a beaucoup apporté et c’est magnifique, mais certaines histoires ne sont pas destinées à durer toute la vie. Ce qui importe c’est ici et maintenant. Prenez soin de vous et ouvrez les yeux sur tout ce qui se présente à vous, je suis sûre que de très belles choses sont à votre portée. Goûtez-les à pleines dents.

N’hésitez pas à poster ici votre réponse et à me tenir au courant de la suite.

Céline


Lire les autres #CourrierDesLecteurs, clique ici.

Suivre mon émission #PlzYourself en Live sur le couple et la sexualité, clique ici.

 

"On a plusieurs vies dans une vie."

Comments (2)

  1. Que dire… Que rajoutez plutôt. Effectivement ma première grosse rupture, je l’ai mal vécu et j’ai mis du temps à m’en remettre, certes mais j’étais très jeune. J’ignorai tout de l’amour et des rapports de couple au final avec le recul. Je sais juste une chose, j’ai appris, appris a chacune des relations que j’ai eu. Appris à faire la part des choses, appris à tout arrêter quand une relation est toxique quelque soit les sentiments éprouvés, appris à passer à autres choses quand on rompait avec moi. Quand c’est pas ou plus réciproque, quand on est malheureux plus que ce que l’on arrive à être heureux dans une relation, il faut arrêter, passer à autre chose pour éviter la mort à petit feu, alors qu’on a encore tellement de belle chose à vivre, tellement de bonheur à vivre et à découvrir, de nouvel amour à rencontrer, voir rencontrer l’amour de sa vie.

  2. Pour moi (35ans)
    J’ai eu relation avec une femme qui a 13 ans de plus que moi ,elle m’a présenté à ses enfants(12 ans et 9 ans ) qui mon de suite aimé ensuite elle a voulu qu’on vive ensemble ,tous se passer super bien puis quand elle a perdu son travail elle a changé de comportement elle devenait méchante elle m’insulter puis elle voulais de moins en moins me voir elle était en dépression je lui disais que je pouvais l’aider mais chaque fois elle ne voulais pas. Puis elle me fou dehors elle me dit qu’elle m’aime plus qu’elle veux reprendre avec son ex mari. Je suis perdu .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *