Blocage: Ma copine me repousse

BLOCAGE: se poser les bonnes questions

Bonjour et bienvenue dans ce nouveau #courrierdeslecteurs. Nous avons abordé la dernière fois la notion de blocage dans la pratique d’une pratique sexuelle et en particulier dans celle du cunnilingus qui peut parfois poser problème à la femme qui le reçoit. Le message qui va suivre a été envoyé suite à un autre courrier, toujours en rapport avec un blocage au sein du couple mais cette fois-ci plus complexe. (Lire l’article « J’ai décidé de ne plus cacher mes penchants à ma femme ».)

En espérant que mes éléments de réponse puissent apporter des pistes 🙂 Bonne lecture…


Le message du Lecteur

 » Bonjour Céline, tes conseils me rappellent mon couple, il y a un an. Nous étions coquins et ravageurs, tantôt complices puis câlins.
Mais une gêne grandissait chez elle, sans que je ne le sache. J’avais pour habitude de la prendre dans mes bras et de la caresser, de lui donner des petits plaisirs impromptus, pour faire monter la tension jusqu’à ce que chacun n’ait plus que l’envie de prendre l’autre.

Un jour, elle était face à la cuisine, je la prends dans mes bras, lui dis quelques mots joueurs et … Elle me dit « Non, là je suis occupée. »
Conciliant, je remets cela à plus tard. Je la retrouve donc au lit, j’entreprends de la déshabiller, doucement…
Et au milieu des préliminaires, elle me lance « ça suffit ! Je ne suis pas un jouet ! Arrête ça avec moi, ça n’est pas possible ! » dans une colère profonde avant de s’en aller. Je ne m’y attendais pas. Je me suis beaucoup remis en question.

Depuis, je suis incapable de la toucher, bien que je trouve ça insensé. On en a pas parlé tout de suite, je ne savais pas quoi dire. Et aujourd’hui plus rien n’est plus comme avant. Oui, j’ai tenté de lui en parler, mais elle ne se souvient pas de ce moment et ne sait pas quoi faire. Je lui ai proposé de prendre les rênes afin de me remettre dans le bain. Mais rien n’y fait, je me sens troublé, je suis craintif. Je n’ai plus aucune assurance.

Mais ça ne concerne qu’elle, pas les autres et c’est ce qui me trouble le plus. Et je regarde mon couple s’effriter, petit à petit. Je n’aurais jamais cru vivre ça.

John


Ma réponse:

Salut John,

Je te remercie pour ton message et pour ta confiance. Ton témoignage est très touchant et je comprends que tu ressentes une forme de détresse. Quand on ne parvient plus à communiquer avec la personne que l’on aime, le sentiment de solitude est très douloureux . La vie d’un couple connaît des crises et il n’y a pas forcément lieu de s’inquiéter quand il y a baisse d’énergie, mais en revanche il est urgent de réagir lorsqu’un l’un rejette l’autre.

Comme je le dis toujours, ce n’est pas moi qui ai la réponse, c’est vous, ensemble. Il va donc falloir tâcher de pousser le questionnement plus loin. Je ne te demande pas de poster ici la réponse car tout cela touche à ton intimité, mais je te propose de te pencher sur certaines questions.

TON RAPPORT A ELLE

Lui aurais-tu éventuellement caché quelque chose qui aurait pu la blesser ? Peut-être, quelque chose de ton passé qui aurait pu ressurgir ? Lorsque le/la partenaire change subitement de comportement, il faut tâcher de remonter à la source, se souvenir du contexte, afin de trouver le déclencheur. Celui-ci peut être une parole, un geste, une personne, un évènement. L’as-tu trompée ou aurais-tu éventuellement dit ou fait quelque chose qui puisse lui faire croire que c’est le cas ? Ou aurais-tu laissé traîner des choses « compromettantes » sur ton ordinateur par exemple ?

Je m’explique. Certaines personnes (hommes comme femmes) vont parfois nourrir des fantasmes en consommant un certain type de vidéos X. Et certaines de ces vidéos peuvent comporter des pratiques susceptibles de choquer le/la partenaire. Il/elle peut ensuite ressentir un blocage en découvrant ainsi une partie de la libido de son compagnon qui lui était alors inconnue. Ce n’est pas forcément « grave » en soi, mais cela peut être la cause d’un « refroidissement ».

Il est important également que le contact physique ne soit pas uniquement motivé par la recherche du rapport sexuel. La prends-tu dans les bras, l’embrasses-tu sans forcément espérer aller « plus loin »? Une femme peut ressentir une forme de pression si elle voit que son partenaire ne la touche que dans l’optique de réaliser des préliminaires. Le contact physique doit aussi se faire à travers des gestes de tendresse qui n’attendent rien en retour.

SA VIE INTIME

Il se peut aussi que ce soit elle qui te cache quelque chose. Des soucis personnels, de santé, de famille, de travail dont elle n’ose parler… Si vous avez le même médecin, même s’il est tenu au secret professionnel, peut-être peut-il te mettre sur une piste. Quand on est mal dans son corps, la sexualité devient compliquée.

Il se peut aussi que quelqu’un lui ait causé du tort, du stress, et il y a aussi l’option qu’elle ait rencontré une autre personne. Je sais, c’est une idée douloureuse mais cela peut aussi être la cause d’une distance amoureuse et physique.

Mais attention, rien ne sert de trop réfléchir à tous ces types de scénario. Trop cogiter peut mener à de nouvelles angoisses et malentendus. Si le blocage persiste et qu’elle ne cherche pas à raviver votre relation de couple, le mieux est de crever l’abcès. Or d’après ton message cela a débuté il y a un an, il est grand temps de sortir de cette impasse.

La clé reste encore et toujours la communication. Parler, s’écouter, même si cela représente un effort, est nécessaire à la santé du couple.

SE PARLER AVEC HONNÊTETÉ 

Si elle refuse de s’expliquer en disant : « Je ne sais pas de quoi tu parles », il ne faut pas abandonner pour autant. Tu es malheureux, le malaise est profond, tu as raison d’insister pour en parler. « Pour toi tout va bien, mais s’il te plaît, je me sentirais beaucoup mieux si je pouvais avoir des réponses à mes questions, j’en ai besoin pour être heureux, j’ai besoin de toi et que tu me dises ce que tu ressens vraiment pour pouvoir comprendre et qu’on puisse continuer d’avancer ensemble. « La question essentielle à lui poser est de savoir si elle souhaite que votre couple poursuive une vie harmonieuse. Si oui, alors vous souhaitez la même chose, vous êtes sur la bonne voie pour trouver les solutions. Si en revanche elle dit non, tu as là le signal d’alerte que votre relation est en péril. Dans tous les cas, tu mérites une réponse claire.

SE RESSOURCER

Enfin, si elle-même ne sait pas, qu’elle doute, qu’elle admet avoir une libido en sommeil , peut-être a-t-elle tout simplement d’un peu de vacances, de moments pour elle. (Mais la réaction vive qu’elle a eu avec toi me fait penser qu’elle ressent une forme de colère ou de rancoeur. Difficile de savoir sans avoir la possibilité d’avoir son témoignage. )

Selon moi, on peut être pleinement heureux à deux quand on est capable d’être heureux seul. Il n’est pas sain de s’oublier dans le couple, chacun doit pouvoir garder une forme d’autonomie et pouvoir s’exprimer. Il est donc parfois bénéfique de s’isoler pour prendre soin de soi et se ressourcer, afin d’être en mesure de mieux retrouver l’autre.

N’hésitez pas à non plus à vous tourner vers un psy qui sera apte à vous écouter tous les deux. Pour cela bien sûr il faut qu’elle admette que votre couple a besoin d’aide.  L’idée n’est pas être jugé ou critiqué, mais de pouvoir s’exprimer équitablement devant quelqu’un qui vous donnera de nouvelles pistes et je l’espère, pourra vous aider à retrouver l’harmonie.

N’hésite pas à me donner des nouvelles.

Amicalement,

Céline


Lire les autres #CourrierDesLecteurs, clique ici.

Suivre mon émission #PlzYourself en Live sur le couple et la sexualité, clique ici.

"On a plusieurs vies dans une vie."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *