Le danger de la performance

SPORT ET SEXE: LA PERFORMANCE

J’abordai dernièrement dans la rubrique #sexo  la relation plaisir/ douleur et  l’analogie entre sport et sexualité . En effet, effort et douleur, en générant de l’ adrénaline et des endorphines, donnent lieu à un tel  état de transe et de bien être qu’elles en deviennent addictives.

Il existe une autre ressemblance frappante entre sport et sexualité. Le besoin d’effectuer des performances et de se comparer aux autres.

Quand beaucoup se réfèrent aux vidéos Youporn pour les pratiques sexuelles (et se créent ainsi souvent des complexes), d’autres prennent les vidéos Youtube comme références pour les exploits sportifs. Avec l’engouement actuel pour le Cross Fit, le goût aux exploits semble s’être accru depuis quelques années. Rien de mal à vouloir se dépasser mentalement et physiquement. C’est même là l’essence de l’esprit sportif. Mais attention à ne pas se tromper d’objectif! Notre coach Xavier Tresallet consacre aujourd’hui un petit article de mise en garde. Quand la performance devient le seul critère, attention au danger!


Tout le monde n’a pas forcement l’esprit de compétition,

ni forcement l’envie ou le besoin de se dépasser soi-même. On peut tout simplement avoir envie de se sentir bien dans son corps, de se sentir vivant et en forme. On n’est pas obligé, lorsque l’on commence une activité sportive, de cracher « sang et eau » pour que ce soit utile pour notre corps et notre bien être mental. Bien au contraire.

Les vidéos Youtube montrant des exploits sportifs à la limite des capacités humaines, et surtout à la limite de la dangerosité articulaire, musculaire, cardiaque, et j’en passe, explosent sur la toile. Du coup, on voit de plus en plus de gens faire des mouvements complètements improbables sans aucune technique! On observe des gars épais comme des bâtons de sucettes manipuler des charges à faire rêver Conan le barbare. Mais encore de personnes qui en surpoids de 20kg font des joggings sur du bitume en plein soleil au mois d’août. Elles se retrouvent alors aussi rouges et luisantes que les tomates pleines de pesticides des supermarchés.

La fameuse expression « No pain no gain » ne doit pas être prise au pied de la lettre.

Il y a différentes formes de souffrances.

  • Il y a celle qui vous donnera paradoxalement du plaisir sur le coup et vous rendra fier par le suite. C’est une souffrance recherchée et calculée que l’on n’obtient pas par hasard.
  • Et il y a celle, qui au mieux, vous provoquera des blessures et vous fera stopper toute activité physique un certain temps. Il y a aussi celle qui vous laissera des séquelles plus ou moins graves…. Et au pire, celle qui vous rendra infirme ou…mort (Environ 800 personnes sont victimes de crise cardiaque lors d’activités sportives chaque année en France).

Les vidéos Youtube vous montrent rarement tous les gens qui se sont « cassés » en tentant leurs « exploits » . Mais ils ne montrent pas non plus le nombre d’années d’entraînement pour en arriver là.. Je veux rappeler qu’il est normal, et même salutaire, de ne pas avoir envie de devenir un champion, ni de vouloir absolument « se la péter sur Facebook ». Il s’agit avant tout de vouloir améliorer sa santé, sa forme physique (et ce dans la durée). De nourrir son bien-être et de diminuer son stress… Bref ! Prendre soin de soi !

 


Lire les autres #NoteDuCoach => Cliquez ICI

Xavier Tresallet –  Coach Sportif 

Page Facebook  coachsportif@free.fr

"On a plusieurs vies dans une vie."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *