Comment le sport agit sur notre cerveau #2

Bonjour! et pour bien commencer la semaine, un nouveau billet de notre coach Xavier Tresallet.

Aujourd’hui, tout le monde sait que pour vivre et vieillir dans les meilleures conditions possible, il est préférable d’avoir une alimentation saine, et une activité physique régulière. Nous savons également que la bonne santé de notre cerveau augmente (au-delà de notre intelligence) notre capacité à vieillir plus longtemps avec un esprit clair et réactif. D’où l’adage: « un esprit sain, dans un corps sain ».

Mais que faire concrètement pour optimiser son physique et son cerveau? Voici quelques éléments de réponses apportés par la science.


QUAND SPORT ET NEURONES FONT BON MENAGE

Alors que tout le monde pensait que faire des mots croisés, des sudoku ou de jouer aux échecs, était les meilleurs moyen de stimuler son cerveau, nous apprenons maintenant que c’est loin d’être la meilleure façon.

 Mettons fin au vieux cliché qui veut que quiconque soulevant de la fonte perde forcément des neurones, la neuroscience vient de prouver que les exercices de musculation (c’est à dire qui opposent une résistance aux muscles) sont efficaces dans la préservation des fonctions cognitives, et augmentent votre production de neurones.

 Lors d’une étude canadienne effectuée sur des femmes âgées de 65 à 75 ans, on s’est rendu compte que deux séances de musculation par semaine pendant un an augmentaient de plus de 12% les capacités cognitives. En pratiquant régulièrement la musculation, vous allez donc améliorer votre capacité de concentration mais aussi votre capacité à résoudre les conflits. «On savait déjà que la musculation nous aidait à rester plus jeune plus longtemps, on sait maintenant qu’elle nous aide à être moins bête !»

 Deux autres stratégies sont efficaces et même complémentaires pour booster votre cerveau : l’activité sportive aérobie modérée (marche sportive, marche nordique…) et la méditation.

POUR RESUMER

Le conseil des scientifiques pour garder un cerveau en pleine santé ?

  • 30 minutes de marche sportive ou nordique par jour, au moins deux séances de musculation par semaine
  • 10 minutes de méditation par (+ essayer des faire des choses en pleine conscience plusieurs fois par jour)

Pour conclure je dirai que le sport, au-delà du physique, conditionne l’esprit et que l’esprit au-delà du mental, conditionne le corps. Et c’est peut-être ça le plus important: avoir un corps tonique et sain est une condition nécessaire pour avoir un esprit sain.


Xavier Tresallet –  Coach Sportif 

Page Facebook  coachsportif@free.fr

"On a plusieurs vies dans une vie."

Comments (2)

  1. Bonjour Céline, merci pour cet article rempli d’ondes positives et de motivation. Je pense avoir un mental équilibré mais j’entretiens un rapport à mon corps très complexé. Le sport c’est nouveau pour moi, après deux petites semaines d’efforts néanmoins j’en ressens les bienfaits sur mon mental : ne pas baisser les bras, le goût de l’effort, évacuer les frustrations et prendre confiance en soi. à bientôt bonne continuation

  2. Hello Celine, I’m a big fan of you I had a conversation with you one night and you are very funny I believe you were warning rabbits that you might eat them you it’s a funny thing that if I had a conversation with an exotic actress after the fact I don’t seem to want to watch her art or her an action is much I seem to be more interested in her and her real interest in her real life for some reason anyway I watched your transformation and i think you are extraordinary. also I may have some questions about fantasy that I would love to ask you about sometime it turns me on to ask about them but I’m not always sure if I’m getting involved with the right partner to bring this out in the open alright you soon about this wet fantasy and hopefully I could blog with you a little more frequently thank you
    George

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *