Un esprit sain dans un corps sain

Je vous propose aujourd’hui de lire ce billet de Xavier Tresallet, préparateur physique professionnel et dont vous pourrez suivre régulièrement les conseils sur ce blog. Un esprit sain dans un corps sain, voilà l’équilibre à atteindre pour réellement prendre soin de soi et être en bonne santé… et ça se travaille!


« Mens Sana in Corpore Sano »

 CE QUE VOUS PENSEZ

 

«  Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons notre monde. » Bouddha.
Vous avez sans doute déjà entendu parler de cette fameuse loi d’attraction, qui affirme que si vous désirez quelque chose suffisamment fort, vous l’obtiendrez. Cela peut paraître magique et de nombreuses études scientifiques vont dans ce sens. Mais attention ! il ne suffit pas de penser ou vouloir quelque chose très fort et d’attendre tranquillement dans votre canapé que cela ce matérialise. Pour que cela fonctionne,

cette pensée doit être suffisamment réaliste et ancrée dans votre cerveau pour que des actes s’ensuivent et qu’elle puisse alors se realiser.

Vous êtes ce que vous pensez… en sport ce peut-être soit une bénédiction, soit une malédiction. Cela dépend de la qualité de cette pensée, de votre croyance en cette pensée.

Quand il y a une trentaine d’années j’ai commencé la musculation, je n’étais pas bâti selon les canons classiques du culturisme. Mais j’ai élaboré une vision de moi même, avec un physique que je trouvais idéal. Je n’avais alors ni coach, ni internet pour me donner des conseils, mais parce que je voulais absolument et que j’étais convaincu que je pouvais devenir celui que j’imaginais, mon physique à petit à petit évolué et j’ai fini par atteindre l’objectif du départ.  Non pas par magie, mais parce que cette pensée c’est transformée en acte. J’ai commencé à faire de la musculation, puis j’ai acheté des livres et des revues pour comprendre comment cela fonctionnait, et je suis retourné à l’école pour passer mon diplôme de professeur de culture physique et culturisme.

 Au bout de nombreuses années j’avais atteint mon objectif sans même m’en apercevoir, car j’ai toujours agi comme si j’étais déjà « comme je voulais être ».

C’est la clé: duper son cerveau pour qu’il agisse comme si c’était déjà acquis.

Mon objectif était réaliste, je pensais réellement pouvoir l’atteindre. Je ne rêvais pas de devenir Monsieur Olympia. Si vous avez 30 ans et que vous ne savez pas nager, ne rêvez pas de devenir champion olympique de natation, ou de gagner le marathon de Paris si vous faites 130kg. Car on finit par recevoir les choses que l’on désire lorsque l’on est convaincu que l’on va les recevoir, et que l’on est ouvert à les recevoir; et non quand on est impatient et plein de doutes. Cela crée alors de l’anxiété, votre corps sera tendu et rigide et toute votre énergie sera tirée vers le bas.

Ce n’est donc pas « je pense donc ça arrive », mais: 

« Je pense, je crois, J’AGIS, et là ça arrive »


1507902_10201537017409258_713769806_nXavier Tresallet –  Coach Sportif – Page Facebook  – coachsportif@free.fr


"On a plusieurs vies dans une vie."

Comments (3)

  1. Sauf que parfois, même si on agit, ça marche pas toujours. Un exemple tout bête, tiré de mon expérience personnelle.
    Ancien soldat, j’avais le corps que je voulais avoir à 20 ans. Pile comme je voulais. Après une blessure grave au genou, je n’ai pas pu exercer d’activité sportive pendant 9 ans. Quand j’ai pu me remettre au sport sans souffrir le martyre (les joies des prothèses ^^) je n’ai pu retrouver le corps que je voulais. Et pourtant je le vis bien. Parfois, il y a des variables qui font que, malgré toute notre volonté d’agir, rien ne se passe comme prévu. Mais je suis tout à fait d’accord que rien ne tombe tout cuit ^^

    1. Exactement ! Moralement, physiquement, c’est sur de surmonter les blessures. Mais celles-ci nous encouragent à suivre d’autres chemins et parfois à tester des voies que l’on aurait sinon jamais explorer. L’important c’est de s’adapter et de ne jamais laisser tomber. C’est valable dans le sport comme dans la vie:-)
      Bravo à toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *