Peut-on porter du latex au boulot?

Le latex, matière élastique et sensuelle

Bonjour! Et c’est parti pour un nouveau  #CourrierDesLecteurs. Cet espace est le votre et je réponds à vos questions en fonction de mon expérience. Nous pouvons parler ici de tout: de pratiques ou orientations sexuelles, de vos expériences, doutes, angoisses etc… Aujourd’hui nous allons nous pencher sur un sujet au premier abord original (puisqu’il s’agit des vêtements en latex) mais qui à mon avis n’est pas si anodin car il implique la confusion entre code esthétique et sexuel. Je vous invite à poster vos commentaires en fin de page. Bonne lecture!


Le message

Bonjour Céline…
… et merci pour l’inspiration que tu m’as toujours insufflée sous le nom de Katsuni. J’ai toujours été sensible à ton charme, ton regard pénétrant et ton élégance naturelle. Tu savais sublimer une simple sodomie et j’espère que tu sais encore le faire en privé.

J’en arrive à ma question: je suis une quadra dont l’infertilité a développé une libido exacerbée et maladive. Je suis une addicte au sexe sous beaucoup de forme, incluant un fétichisme puissant pour le latex. Je déplore que bien souvent le latex soit mêlé aux pratiques SM dans l’esprit des gens. J’aime le latex élégant, sensuel. J’aime les vêtements classiques (jupe, chemisier, pantalon…) mais faits de latex. Penses-tu qu’aujourd’hui il soit possible de vivre avec des vêtements en latex … finalement normaux et de concilier cela avec une vie professionnelle ? Je n’ai jamais franchi ce pas complètement. Je me contente de lingerie en latex au quotidien, mais je n’ose pas un simple chemisier… sauf en vacances à des kilomètres de chez moi. Peut-on vivre ce type de fantasme au grand jour (dans le respect total de la pudeur et des lois)… le regard des autres ne risque-t-il pas d’être pesant?

Une autre petite question. Tu as tourné quelques films en latex. En as-tu gardé un goût pour cette matière ? Fashionistas reste un souvenir très fort pour moi.

Avec respect,

XandraX


Ma réponse

Bonjour Xandra

Merci pour ton message. Au premier abord il paraît « original » mais au final je trouve qu’il soulève une question bien plus vaste, celle de la liberté à disposer de son corps, de son apparence . Pas question ici de croyances politiques ou religieuses mais il s’agit néanmoins de quelque chose qui te touche. S’habiller peut être un acte purement utilitaire, un acte de coquetterie, mais aussi une manière de jouer avec son image et d’affirmer son identité. Quels que soient nos choix , à un certain degré notre apparence dit toujours quelque chose de nous, de ce que l’on souhaite communiquer au monde.

Je comprends ta frustration car le latex est une matière magnifique mais en effet elle est clairement connotée et rattachée à l’esthétique SM et donc à un code esthétique sexuel. Cela peut donc créer une gêne autour de toi, une tenue en latex pourra être considérée comme inappropriée. Portée en soirée, elle fera probablement sensation , mais en journée c’est en effet beaucoup plus délicat. Quelque soit le type de vêtements, de look (ça peut aussi être par exemple dans un registre goth, punk, ou hop hop), il faut être conscient de ce que notre choix  va provoquer chez les autres.

Vivre en société, s’adapter

Nous vivons en société, nous ne pouvons nier l’impact que nous pouvons avoir sur les autres et inversement. Une femme qui par exemple aime être sexy a absolument le droit des jupes courtes. Néanmoins elle doit être consciente du fait que certaines personnes n’auront pas assez de discernement pour comprendre que c’est là simplement une préférence personnelle. Certains hommes verront cela comme une forme d’invitation : « Elle s’habille sexy donc elle est disponible, voire, elle est chaude, elle « cherche » ». Ils ont tort, ce sont eux qui interprètent. N’empêche que…Ce malentendu peut mener loin et malheureusement peut provoquer des comportements irrespectueux pouvant mener à l’agression verbale ou physique. D’où l’importance d’être vigilantes sur ce que nous portons, où et quand. L’attitude est également fondamentale.

  • La culture, le contexte : Les critères changent d’une génération à une autre, et d’un pays à un autre. Je suis persuadée que tu ne sentirais pas le même dilemme en Angleterre ou en Allemagne. Ici en France, le regard moralisateur est lourd, la tolérance est rare. C’est très français de rire de l’autre. Aux US, vous trouverez plein de femmes qui arborent un gros décolleté et portent des talons à faire pâlir les strippeuses. En Italie, en Espagne, dans les pays de l’Est, l’émancipation féminine semble bien plus importante. Mais voilà, si tu vis en France, ne compte pas forcément sur l’ouverture d’esprit des autres.
  • La mode:  Il suffit que demain Miley Cirus ou Rihanna portent un petit haut ou un short en latex pour aller « faire ses courses et hop ! On peut être sûr que ce sera la nouvelle tendance ! On n’est donc pas à l’abri d’une nouvelle mode à base de latex où les rayons d’H&M présenteront leur propre collection… Mais ce jour-là ton goût pour cette matière perdra peut-être de sa saveur! D’ici là, tu es minoritaire. 😊
  • En jouer : Mais justement, être minoritaire te rend plus spéciale, tu appartiens à cette #TeamLatexLover 😉 . Joues-en. Cultive cette différence, elle fait partie de ton charme j’en suis sûre !

La sexualité et les fantasmes, un domaine intime et privé

  • Il n’est pas question de chercher à revendiquer un type de sexualité dans le domaine public. En te vêtissant de latex, tu fais un choix esthétique. Et là-dessus à mon avis, tu as tous les droits tant que tu restes consciente du degré de « décence ». Être différent et se montrer c’est forcément s’exposer aux regards et aux critiques. Tant pis pour ceux et celles qui pourraient désapprouver, on ne peut pas tous partager les mêmes goûts. Après tout il y a bien des femmes qui s’habillent en pin-up, et c’est magnifique. Le tout est de ne pas basculer dans un look connoté SM, même si tu me dits revendiquer cette différence. Tout est question de dosage et d’harmonie. Ne porte pas une tenue intégrale en latex. Commence par des accessoires : gants, serre taille, serre cou, ou des pièces de petite taille. Tu habitueras au moins ton entourage proche.
  • Se lâcher avec les bonnes personnes : J’imagine que c’est déjà le cas mais pour réellement te faire plaisir, lâche-toi dans des évènements où tu ne seras pas regardée de travers. Dans les soirées fétichistes par exemple. Encore une fois l’Angleterre et l’Allemagne me semblent des territoires idéaux pour ce type d’évènements.

Conclusion :

Il y a à mon avis un temps pour tout. Il faut faire la part des choses et s’adapter à son environnement et les contraintes de celui-ci. Maintenant, il y a des gens qui préfèrent privilégier leur propre vision et ne se poser aucune limite : tatouages, cheveux colorés, piercings, implants etc. Et d’ailleurs tant mieux, cela apporte de la fantaisie à notre monde ! Donc à toi de doser et de voir si tu peux te permettre de te lâcher dans ton boulot. Si tu es coiffeuse, vendeuse de vêtements par exemple, que ton employeur n’a pas de souci avec ça, pourquoi pas ! Mais si ton emploi t’impose une tenue règlementaire, tu connais la réponse.

Pour répondre à ta dernière question, je trouve que le latex peut être très élégant, il est comme une seconde peau, vivant, élastique et sensuel. J’ai moi-même découvert cette matière grâce à mon ancien métier et j’ai beaucoup aimé poser dans des tenues que j’ai ensuite souvent achetées. Je ne trouve plus vraiment l’occasion d’en porter aujourd’hui mais j’en garde une bonne nostalgie…

Fais-toi plaisir, ne renie pas ta nature, ta différence. A toi de jouer avec les codes subtilement. Je suis persuadée que si tu le fais bien tu inspireras des personnes autour de toi qui à leur tour viendront te demander « Où avez-vous acheter ça ? Oh c’est joli, mais moi je n’oserais pas ! »


Lire les autres #CourrierDesLecteurs 

Retrouvez toutes mes vidéos en conseils sexo et séduction sur la nouvelle chaîne Youtube Ca Zap! Sexy Séduction