Ma timidité m’empêche de rencontrer quelqu’un

Bonjour et bienvenue pour ce nouveau #CourrierDesLecteurs. Aujourd’hui nous allons aborder un sujet délicat , à savoir la difficulté de se confronter aux autres pour vivre une vie amoureuse et sexuelle épanouie, et la phobie  qu’on peut développer lorsqu’il s’agit de se « confronter » au sexe opposé.

Lors de ma dernière émission Plz Yourself consacrée à la drague et à la séduction , j’avais répondu en live à un auditeur qui était dans ce cas de figure . (vidéo bientôt en ligne sur ce blog) Si certains et certaines sont naturellement à l’aise (ou du moins en donnent l’impression!) et si les années collège/lycées sont souvent le temps de l’apprentissage du flirt et des premiers baisers puis de la « première fois », pour d’autres le parcours est plus délicat. Paralysés par leur timidité ils s’isolent au point de ne pouvoir vivre des relations amoureuses à l’âge adulte. Or, si chacun/e doit suivre son propre rythme, la « norme » et le regard des autres exercent une forme de pression, et plus on attend, plus la frustration et les doutes augmentent.


Bonjour, je sais pas si vous donnez des conseils aux hommes aussi. Mais je me lance quand même.
En fait j’ai 28 ans et je n’ai eu que 2 rapports sexuels.  Une fois avec une escorte à 18 ans.  Et une fois avec une amie d’enfance à 23 ans. Je pense qu’elle a couché avec moi par pitié. . . Car elle est au courant de ma timidité envers les femmes et de ma vie sexuelle. J’ose pas les approcher. Car je sais pas de quoi parler avec, ni comment me comporter. Je suis coincé avec les filles depuis que je suis gosse. Plus je ressens de l’attirance envers une fille, plus je bloque. Il y a comme une boule qui se forme dans mon estomac… même avec un simple, » salut ça va », par exemple. J’ai déjà essayé de parler avec des gens via des réseaux.  Mais soit on se moque de moi, soit je ne réussis pas à appliquer les conseils.  Si vous pouvez me donner un ou deux conseils, ça serait sympa. Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire ce message.


Bonjour et merci pour ton message et de ta confiance. Et oui, ce blog est adressé à toutes et à tous sans restriction 🙂 Il n’est pas toujours simple de donner des conseils à distance car je ne connais pas ta personnalité et il y a une marge entre lire des conseils et les appliquer ! Cela est valable dans tous les domaines. Rien ne vaut la pratique, or pour cela la prise de risque est nécessaire. Me contacter c’est déjà quelque chose de concret, alors tu es sur la bonne voie !

Avant de parler de sexualité je crois qu’il est primordial de se concentrer sur le vrai sujet, à savoir son rapport aux autres et à soi. Les expériences amoureuses et sexuelles sont une conséquence de la vie sociale, c’est donc en rencontrant des gens, en créant des liens que tu vas pouvoir développer des affinités. Parfois ces affinités mèneront à du simple copinage, parfois de l’amitié, et certaines mèneront à des rencontres plus intimes. Séduire, flirter c’est accepter de jouer, mais c’est un jeu qui se fait à deux alors il est nécessaire de provoquer la rencontre.

Quel est le moteur? L’envie de PARTAGER

J’ai donc une question pour toi : que souhaites-tu partager avec l’autre ? Si tu n’es centré que sur tes besoins, sur un « vide » à combler, ton entourage risque de le ressentir et  ce n’est pas forcément valorisant. Ce qui va te rendre intéressant aux yeux des autres et donc attirant, c’est ta capacité à transmettre quelque chose de positif, et cela va bien au-delà de l’apparence physique, même si celle-ci n’est pas à négliger. ( la manière de parler, de se tenir, de s’habiller, de marcher…tout ça peut paraître superficiel mais notre look est aussi une manière de communiquer, donc mets-toi en valeur, marche la tête haute, porte ta voix, évite le regard fuyant. Regarde tes interlocuteurs dans les yeux c’est important).

APPRENDRE A S’AIMER

La base, c’est ton bien-être. Plus tu te sentiras bien avec toi-même, plus tu seras apte à donner aux autres. Fais une activité dans laquelle tu te fais plaisir, fais du sport, prends un coach ou tente, pourquoi pas, un sport de combat. Cela développera ton sens de la combativité et surtout cela améliorera ton rapport à ton corps. Le yoga est aussi une activité très saine qui t’aidera à travailler ta respiration et à te connecter avec toi-même. C’est essentiel d’apprendre à s’aimer. Personne n’est parfait et on ne te demande pas de l’être. Si tu te sens bien, que tu es épanoui, tu dégageras une énergie positive autour de toi, et le potentiel de séduction commence là. On est attiré par les gens qui nous renvoient une image agréable et on tend à fuir  ceux qui font la gueule ou qui sont renfermés sur eux-mêmes; c’est plutôt normal, ils nous mettent mal l’aise.

Ensuite, cultive tes qualités, sois actif. Plus tu auras de centres d’intérêt plus tu auras de moyens de te connecter aux autres, d’avoir des sujets de discussion en commun et de t’intégrer à des groupes. Si tu aimes quelque chose en particulier, prends plaisir à en parler. Tu n’as rien à prouver, il s’agit juste de se montrer sociable en étant dans une dynamique de partage et de prendre confiance, de s’adapter à son environnement.

S’INTERESSER AUX AUTRES AVEC SINCERITE

Lorsque tu rencontres des gens intéresse-toi à eux, sois souriant, curieux, et n’attends rien en retour. Il s’agit avant tout d’échanger et de créer des liens, c’est un premier pas. La copine avec qui tu as eu un rapport t’a offert un joli cadeau (et j’espère que le rapport fut agréable ) mais si c’est vraiment quelqu’un avec qui tu te sens en confiance, demande-lui aussi des conseils, fais-en une complice, rentre dans son cercle d’amis, rencontre des amis mecs et filles de son entourage. Mais tu devrais aussi reparler clairement de votre expérience passée ensemble afin de repartir sur des bases saines. Qui te dit qu’elle n’avait pas flashé sur toi? Ne te dévalorise jamais et ne prête pas aux autres des intentions « imaginaires ». Communiquer c’est la base, sinon les malentendus pointent vite le bout de leur nez.

Multiplier les opportunités de rencontres, tourne-toi vers les autres. N’oublie pas que le jeu des rencontres se passe ainsi. Tu sympathises avec quelqu’un qui te présente à quelqu’un d’autre etc, c’est un cercle vertueux et petit à petit les affinités se créent spontanément.Et évidemment avec le sourire et l’humour tout passe mieux. Un visage souriant est toujours plus agréable à regarder et met en confiance.

CONSIDERER LES FEMMES COMME DES ALLIEES

Quand tu parles à une femme dis-toi bien qu’elle n’est pas ton pas ton ennemie, ni une proie, ni forcément un amante potentielle. Intéresse-toi à elle sincèrement. Si elle se montre souriante, gentille, réceptive, ne vois pas forcément ça comme une invitation. Apprécie et continue de développer le lien, cela demande un peu de patience. Si vous commencez à devenir proche ne dis rien sur ton manque d’expérience et tes appréhensions. Elle n’est pas là pour te consoler . Elle pourra être touchée de ta sincérité mais ne parle jamais de toi en te dévalorisant .  Et elle aussi a probablement ses propres complexes et a besoin d’être rassurée. Pour cela tu dois montrer qu’elle peut compter sur toi. Dis-en peu sur toi, ne donne pas tout ; le mystère c’est toujours un atout séduction et sois attentif à ses envies, sois à l’écoute mais sans pour autant te plier en quatre pour elle. En somme si tu es attentionné et bienveillant, vous êtes égaux. Il n’y a pas de dominant/dominé. (Ce type de rapport peut très bien fonctionner pour attiser le désir mais à mon avis il faut un peu d’expérience). Ensuite, la séduction proprement dite c’est tout un jeu, une manière de se regarder, de se sourire, de ne rien dire même, c’est subtil. Plus tu testeras et plus tu te sentiras à l’aise .

PRENDRE LE CONTRÔLE

Je sais qu’il est difficile de paraître naturel quand on est timide mais je te promets que cela s’apprend. J’en suis la preuve !  Quant à la boule dans le ventre qui ne l’a pas ? C’est normal de ressentir une forme d’appréhension. Respire, prends ton temps, ne te juge pas. Et sache que si une tentative n’aboutit pas, ce n’est pas grave. La femme en face de toi a aussi ses propres envies, ses goûts, son humeur du moment, elle n’est peut-être pas réceptive ou elle est tout simplement déjà en couple ou vient de rompre, et ce n’est pas parce que tu ne lui plais pas à elle, que tu n’es pas quelqu’un de « bien ». Chacun ses préférences, tout comme toi tu as forcément les tiennes. Et puis rien n’est garanti mais c’est ça qui est génial !

Petite mise en garde: attention à ne pas viser trop haut. Quand on s’isole dans sa bulle on a tendance à fantasmer et à idéaliser la personne de ses rêves. Or, plus on idéalise, plus on s’expose aux déceptions ! Il faut se laisser la possibilité d’improviser.  Donc pas question de t’apitoyer sur ton sort et nulle raison d’avoir honte. Le fait est que tu as un grand potentiel, c’est une certitude, mais tu n’en es pas encore conscient. A toi de le développer, de l’exploiter.

Prends des risques, rien n’est un échec, tout est expérience.  C’est toi le boss!


FNAC.COM

Comments (1)

  1. Céline,

    Merci infiniment pour votre réponse. J’ignore si ma femme sera disposée à ce que nous voyions ensemble une thérapeute – elle risque d’être un peu offensée à cette idée, et il faudra que je me montre convainquant – mais c’est une idée qui me semble très valide dans l’absolu. Dans l’immédiat, vous avez profondément raison quand vous soulignez qu’en cherchant cette « adrénaline » c’est avant tout ma femme que je cherche à retrouver, et que le fantasme est là pour combler un manque. C’est en effet un problème que nous ne pourrons résoudre qu’à deux, et par notre amour mutuel. Merci encore.